Le fer dextran expose à plus d’hypersensibilités que les autres spécialités à base de fer injectables disponibles, sans bénéfices supplémentaires.

Pour une anémie par carence martiale, le fer oral constitue le traitement de choix.

La voie parentérale est à réserver aux patients en échec thérapeutique suite à l’utilisation du fer oral.

Les effets indésirables communs aux différentes spécialités à base de fer intraveineux sont :

- Les troubles cutanés (urticaires, rashs, prurits) ;

- Les nausées ; la fièvre ; les myalgies ; les arthralgies ; etc.

- Les réactions d'hypersensibilité, menaçant parfois le pronostic vital, sont plus fréquentes avec le fer dextran qu’avec le fer saccharose.

En 2010, la commission de pharmacovigilance française a étudié les réactions allergiques au fer intraveineux, à partir des rapports périodiques actualisés de sécurité (PSURs), le taux de notification de réactions d'allure allergique a été de 14,1 pour 100 000 patients avec le fer dextran versus 3,9 avec le fer saccharrose ; et de 2,9 versus 0,26 pour les réactions menaçant le pronostic vital.

Dans la base de données de pharmacovigilance française, le nombre d'effets indésirables notifiés rapporté au nombre d'années de commercialisation a été plus élevé avec le fer dextran, la survenue plus rapide et les conséquences cliniques plus graves.

Selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) entre 2001 et 2003, les notifications ont été plus nombreuses et la gravité plus importante avec le fer dextran.

En pratique : Aucune situation ne justifie de préférer le fer dextran aux autres spécialités à base de fer intraveineux, notamment le fer saccharose, la référence.

 

 

Réf :

1-‘’Iron’’. In :’’M artindale the complete drug reference’’ The Pharmaceutical press, London .Site www.medicinescomplete.com consulté le 23 janvier 2009 12 pages

2- Prescrire Rédaction ‘’Fer saccharose IV. Pour les rares cas ou la voie orale ne convient pas’’Rev Prescrire 2009 ;29 (306) :262.

3-Prescrire Rédaction ‘’fer dextran intraveineux-Ferrisat®.Trop de réactions anaphylactiques graves’’Rev Prescrire 2009 ;29 (307) :338.

4-Afssaps ‘’RCP +notice-Ferrisat’’ 23 avril 2008+’’RCP-Venofer’’ 5 juillet 2011 +’’RCP- Ferinject’’15mars 2012 :8+6+8+7 pages.

5-Prescrire Rédaction ‘’Fer dextran :trop d’hypersensibilités’’ Rev Prescrire 2011 ;31 (335) :668.

6-‘’Iron’’ +’’Iron dextran’’.In :’’ Martindale The complete drug reference’’The Pharmaceutical Press.London. Site www.medicinescomplete.com consulté le 29 juin 2012:23+10 pages.

7-La revue Prescrire Février 2015/Tome 35 N° 376.page 149

8-HAS ‘’Commission de la transparence-Avis- Ferrisat 50 mg/ml, solution injectable pour perfusion ‘’19 janvier 2011.Site www.has-sante.fr consulté le 11 janvier 2011 :8 pages

9-Prescrire rédaction’ fer polymaltose intraveineux-Ferinject®.3 fer intraveineux : prudence’’Rev Prescrire 2011 ;31 (328) :97 +(329) :II de couverture.

10-HAS –commission de la transparence ‘’Avis- ferrisat’’ 11avril 2012 +compte(s)rendu(s) de (s) réunion (s) du 20 octobre 2010+19 janvier 2011+27 avril 2011+08 juin 2011 +30novembre 2011 +28 mars 2012+11 avril 2012 : 115 pages au total.

11-‘’Arrêté du 3 juillet 2012 portant radiation de spécialités pharmaceutiques de la liste des médicaments agréés à l’usage de collectivités’’Journal Officiel du 10 juillet 2012 : 2 pages.

Localisation du CNPM

Photo du centre

Rejoignez nous

Contacter nous

CNPM, Sis Route Petit Staoueli (NIPA) Dely Ibrahim Alger, Tel / Fax : 00213 23 36 75 02 / 00213 23 36 75 27 / 00213 23 36 75 29
Mail : cnpm@cnpm.org.dz