La contrefaçon des médicaments : un phénomène en pleine expansion

Le marché du médicament, comme n’importe quelle marchandise, s’est fait une place dans la mondialisation. La libre circulation a ouvert la voie dont la perte de contrôle de la réglementation pharmaceutique est l’un des grands dangers. Dans ce nouvel environnement ainsi créé, la notion de médicaments contrefaits est apparue, notion que l’on désigne généralement par intention frauduleuse. L’OMS dans sa définition note : « le médicament contrefait peut être composé de produits contenant le bon principe actif, un mauvais principe actif, des produits ne contenant aucun principe actif ou un produit dans un conditionnement contrefait ». Les produits contrefaits touchent en grande majorité les pays en voie de développement vu l’insuffisance de la réglementation pharmaceutique. Il faut noter aussi le facteur corruption dont la conséquence est néfaste pour la santé publique. L’absence de la pharmacovigilance dans certains pays d’Afrique ne permet pas la notification des accidents ainsi que l’impact économique très important lié à la prise de ces médicaments contrefaits. S’il est vrai que ce problème est majeur dans les pays en voie développement, il n’en demeure pas moins que les pays développés qui commencent à ressentir ces effets dont l’internet reste la voie utilisée par ces contrefacteurs.

Réf : Selon la revue : Réseau Médicaments et Développement (ReMeD), avril 2007 N° 34.

En Algérie, la Pharmacovigilance existe depuis 1998, elle est représentée par le Centre National de Pharmacovigilance et de Materiovigilance créé par décret 98/192. Elle joue un rôle important dans la surveillance des effets indésirables des médicaments (recueil et signalement de la gravité de ces inconvénients) et des dispositifs médicaux afin d’améliorer la qualité des actes thérapeutiques et de ce fait limite la voie à la contrefaçon.

 

Dernière Mise à jour : Mars 2017

Localisation du CNPM

Photo du centre

Rejoignez nous

Contacter nous

CNPM, Sis Route Petit Staoueli (NIPA) Dely Ibrahim Alger, Tel / Fax : 00213 23 36 75 02 / 00213 23 36 75 27 / 00213 23 36 75 29
Mail : cnpm@cnpm.org.dz