Séminaire de Pharmacovigilance et de Matériovigilance

Le séminaire de formation en pharmacovigilance et en matériovigilance vise à mettre en application, les Arrêtés N° 48 du 10 Juillet 1995 relatif à la pharmacovigilance et la matériovigilance en formant des Collaborateurs Techniques Régionaux du Centre National de Pharmacovigilance, puis l'Arrêté N° 51 du 10 Juillet 1995, portant organisation et fonctionnement du Comité Technique de Pharmacovigilance.

But du séminaire :

Le séminaire de pharmacovigilance et de Matériovigilance présente un intérêt crucial pour la mise en place de collaborateurs techniques à l’échelle régional vu la non disponibilité de centres régionaux en pharmacovigilance et en matériovigilance à court terme et élargir le réseau de collaborateurs techniques à long terme, et ainsi améliorer la qualité des déclarations en pharmacovigilance et en matériovigilance.

Objectifs généraux :

Assurer les prestations techniques de base, utiles aux activités courantes d'un Centre Régional de Pharmacovigilance et de Matériovigilance.

Objectifs intermédiaires :

  • Identifier un effet indésirables survenant au cours du traitement d'une maladie;
  • Collecter les informations utiles en s'aidant des supports techniques ;
  • Valider les informations recueillies sur un effet indésirables ou un produit à problèmes;
  • Etablir la cause de l'effet indésirable.

Objectifs spécifiques :

  1. Diagnostiquer un effet indésirable au cours d'un traitement (déclencher l'alerte) :
    • effets indésirables inhérents aux patients (idiosyncrasies);
    • effets indésirables inhérents aux interactions médicamenteuses ;
    • effets indésirables inhérents à la fabrication et à l'entreposage des médicaments.
  2. Collecter les informations utiles de pharmacovigilance (fiche jaune) sur :
    • les caractéristiques du malade et de sa pathologie ;
    • l'événement pathologique (effet indésirable);
    • les médicaments administrés, la voie d'administration, la posologie,la durée d'administration, la raison d'emploi ;
    • le comment a été traité l'effet indésirable ;
    • les commentaires du praticien et l'identité du rapporteur.
  3. Collecter les informations provenant des déclarations de problèmes thérapeutiques posés par le dispositif médical (fiche bleue) sur :
    • l'identité du produit ou du matériel ;
    • la description du problème posé ;
    • les suggestions de l'utilisateur et l'identité, du rapporteur.
  4. Compléter les informations en vue d'une validation de l'alerte;
    • recueils en vue de constituer le dossier du malade;
    • recueils pour la déclaration de produit imparfait ;
    • application du diagramme décisionnel en cas .de produits à problèmes.
  5. Etablir un lien de causalité entre le médicament et l'effet secondaire (imputabilité) :
    • interpréter les critères chronologiques ;
    • interpréter les critères sémiologiques;
    • déterminer une imputabilité globale.
  6. Utiliser l'information scientifique et technique en pharmacovigilance et en matériovigilance.

 

Dernière Mise à jour : Mars 2017

Localisation du CNPM

Photo du centre

Rejoignez nous

Contacter nous

CNPM, Sis Route Petit Staoueli (NIPA) Dely Ibrahim Alger, Tel / Fax : 00213 23 36 75 02 / 00213 23 36 75 27 / 00213 23 36 75 29
Mail : cnpm@cnpm.org.dz