La littérature mentionne les données suivantes :

- Le Carfentanil, un opioïde de synthèse 100 fois plus puissant que le fentanyl, 10 000 fois plus puissant que la morphine et 5000 fois plus puissant que l’héroïne, ce qui en fait un des plus puissants opioïdes disponibles. Il est commercialisé en tant qu’agent anesthésique général pour la sédation de grands animaux comme les éléphants et autres grands mammifères.

- Il existe un potentiel d’abus chez les humains et il serait déjà responsable d’un nombre significatif de décès.

- Les effets indésirables du Carfentanil sont semblables à ceux du fentanyl, y compris les démangeaisons, les nausées, la somnolence, la désorientation, la sédation, la mydriase et la détresse respiratoire, ce qui peut mettre en jeu le pronostic vital de la personne. Le début des symptômes se produit généralement en quelques minutes après le début de l’exposition.

- L’administration immédiate de la naloxone (antidote) peut inverser une surdose de Carfentanil à raison d’une dose toutes les 2-3 minutes jusqu’à ce que l’individu respire seul pendant au moins 15 minutes.

- L’augmentation après les années 2000 de la vente et de l’utilisation illicites d’analogues du fentanyl en Europe de l’Est comprenait des saisies de Carfentanil en Lituanie et en Lettonie.

- En 2016, le Carfentanil et d’autres dérivés très puissants du fentanyl ont commencé à apparaître dans l’héroïne et ont été responsables de centaines d’overdoses et plusieurs décès aux Etats-Unis. La dose létale du Carfentanil chez les humains n’est pas connue, cependant, l’Agence Américaine précise que la drogue est 100 fois plus puissante que le fentanyl qui peut être létale dès 2 mg (un volume de quelques grains de sels), en fonction de la voie d’administration et d’autres facteurs.

 

- Le Carfentanil et autres dérivés du fentanyl peuvent prendre différentes formes, poudre, papier buvard, comprimés et spray, il peut être absorbé par la peau ou par inhalation accidentelle de poudre. Par conséquence, seuls des professionnels avertis devraient manier la substance contenant du fentanyl ou autres dérivés.

In June, DEA released a Roll Call video to all law enforcement nationwide about the dangers of improperly handling fentanyl and its deadly cons

Conclusion :

Le Carfentanil, substance apparentée au fentanyl non approuvée pour être utilisée chez l'homme. Son extrême toxicité pour les humains, nous amène à redoubler de vigilance quant à sa prescription et vu le détournement de son indication (utilisation illicite) ainsi que sa disponibilité dans plusieurs formes galéniques.

Ce produit présente, un risque pour la santé publique.

Localisation du CNPM

Photo du centre

Rejoignez nous

Contacter nous

CNPM, Sis Route Petit Staoueli (NIPA) Dely Ibrahim Alger, Tel / Fax : 00213 23 36 75 02 / 00213 23 36 75 27 / 00213 23 36 75 29
Mail : cnpm@cnpm.org.dz