Accueil

Pharmacovigilance

Matériovigilance

vaccinovigilance

Formations/pédagogie

Etudes/Enquêtes

Activités de groupes

Veille biomédicale

Documentation

Votre avis nous interesse

Identifiants personnels


mot de passe oublié ?

S'inscrire

 
CNPM
Rechercher

Guide des interactions médicamenteuses

Allergologie | Anesthésiologie | Analgésiques et AINS Cancérologie | Cardiologie | Corticoïdes | Diabétologie | Endocrinologie Gastrœntérologie | Gynécologie | Hématologie | Infectiologie | Neurologie | Pneumologie | Psychiatrie Radiologie | Rhumatologie | Toxicologie | Urologie | Vitamines et Oligo Elements

Cette rubrique présente le tome1 du guide des interactions médicamenteuses qui est fait de tableaux à double entrées signalant très distinctement les médicaments occasionnant les interactions et permettant d’imaginer les niveaux de gravité de celles-ci à travers nos recommandations. Des signes très distinctifs ont été utilisés pour faciliter les prises de décisions

Signalement et Recommandations d’Attitudes à adopter en cas de risques d’interactions.

CONTRE-INDICATION : Il s’agit d’une contre indication, en principe absolu ; Par exemple : cisapride + macrolides.

ASSOCIATION DECONSEILLEE : Il s’agit d’une contre indication relative, l’association devrait être de préférence évitée, sauf mise en oeuvre de mesures adaptées dans des situations particulières.

PRECAUTION D’EMPLOI : Il s’agit du cas le plus général : l’association est possible en respectant les recommandations brièvement décrites. A PRENDRE EN COMPTE : Attirer l’attention sur le risque de l’interaction médicamenteuse. Aucune conduite à suivre, générale et systématique, ne pouvant être préconisée, il revient au praticien de se déterminer sur l’opportunité de prescrire (Exemple : substances dont les effets anticholinergiques s’ajoutent) et/ou sur les conditions de prescription dans les domaines très spécialités (Exemple : associations avec les cytostatiques ou la ciclosporine)